Vous n’avez pas pu passer à côté de l’information la plus discutée de ce début 2018 : le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) entrera en vigueur le 25 Mai 2018. Mais avez-vous vraiment compris son enjeu pour la diffusion de vos vidéos ?

  • Savez-vous par exemple que la plupart des plateformes vidéo professionnelles revendent ou transmettent vos données personnelles à plusieurs dizaines d’entreprises (dont des sites de rencontres très connus) ? 
  • Avez-vous déjà remarqué que les cookies déposés par les plateformes américaines ont une durée de validité de plusieurs années (pouvant aller jusqu’à plus de 10 ans !) alors que la loi en France fixe une validité maximale de 13 mois ?
  • Vous-êtes vous déjà demandé pourquoi les abonnements de certains hébergeurs vidéos sont moins chers ou gratuits ?  
  • Mais avez-vous tout simplement lu les CGU avant de vous inscrire à ce service ?

Si vous aussi vous êtes soucieux de garder le contrôle sur vos données personnelles, alors les conseils qui suivent vous seront utiles pour choisir la bonne plateforme vidéo. 

1 – Garder à l’esprit que rien n’est gratuit. 

C’est une évidence mais qui est souvent oubliée : rien n’est gratuit. Tout travail mérite salaire, et pour pouvoir proposer un service de qualité, il faut des financements. Alors, si un service vous est proposé à titre gracieux ou à faible coût, c’est souvent en échange de :

  • un service de moindre qualité (moins de fonctionnalités, moins de service client…),
  • votre exposition à des publicités lors de l’utilisation de ce service,
  • et/ou la revente de vos données personnelles à d’autres sociétés. 

De ce fait, je vous conseille de prêter d’autant plus attention aux CGU de plateformes gratuites ou proposant des abonnements bon marché. 

2 – Regarder la nationalité de la plateforme. 

Libcast travaille depuis des mois pour entrer en conformité avec le RGPD

La nationalité de la plateforme seule ne vous donnera pas une certitude sur la façon dont sont collectées, conservées et utilisées vos données personnelles. En revanche, elle peut vous donner des indications. En effet, à partir de mai 2018, toutes les entreprises européennes seront dans l’obligation de se conformer au RGPD

Les entreprises non-européennes (comme par exemple les américains YouTube, Vimeo …) ne sont pas tenues de se conformer à cette règlementation. Il se peut que certaines adaptent plus tard leur service pour leurs utilisateurs européens. Cependant face aux enjeux financiers, une évolution de leur politique de confidentialité devient complexe et peu probable. 

3 – Lire les Conditions Générales d’Utilisation.

Étonnant ? Bien sûr que non ! En vous inscrivant sur une plateforme en ligne, vous acceptez de fait ses conditions générales d’utilisation. 

Oui, je sais, ces conditions générales d’utilisation sont généralement longues, et vous n’avez pas forcément envie de perdre du temps à les lire en entier. Alors, je vous invite à suivre ces quelques conseils pour repérer un site / une plateforme qui n’abuse pas de vos données personnelles : 

  • Les CGU doivent être consultables facilement sur le site de l’entreprise.
  • Les CGU doivent explicitement donner des indications sur le traitement des données personnelles que vous leur confiez. Pour aller plus vite, cherchez les mots clés « données personnelles » ou « privacy » si les CGU ne sont disponibles qu’en anglais.  

4 – Se renseigner sur la durée de validité des cookies.

Enfin, dernier élément que je vous conseille de regarder avec attention : la durée de validité des cookies laissés lors d’une visite sur un service en ligne. 

Un cookie, c’est un petit fichier texte stocké sur l’appareil utilisé par un internaute pour accéder à un site ou un service. Ce fichier enregistre certaines données concernant l’utilisateur et permet au site de faciliter la navigation et améliorer l’expérience utilisateur.  

La CNIL impose en France une durée maximale de validité des cookies de 13 mois et un consentement explicite de l’utilisateur (sous forme de bandeau avec un bouton pour accepter).

Or, certaines plateformes déposent des cookies sur vos navigateurs pour une durée excédant parfois 5 voir 10 ans et souvent sans vous demander votre consentement ! 

Si vous souhaitez connaître la durée de validité des cookies (depuis le navigateur Google Chrome) voici la marche à suivre :

  • Chrome –> Préférences
  • Cliquez sur les troits traits horizontaux en haut à gauche puis Paramètres avancés
  • Confidentialité et Sécurité
  • Paramètres du contenu
  • Cookies
  • Afficher l’ensemble des cookies et données de sites 
  • Puis dans la barre de recherches, saisissez le nom du service.

 Libcast est prêt pour le RGPD !

Nous avons entrepris depuis plusieurs mois maintenant des recherches approfondies ainsi que des entretiens avec nos prestataires, collaborateurs et avocats pour rentrer en conformité dans les prochaines semaines. Cette phase de recherche nous a permis d’en apprendre un peu plus sur nos obligations et nos droits en tant qu’internaute européen. Manon, déléguée à la protection des données, a très bien résumé notre démarche dans cette courte vidéo. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez en savoir plus sur notre conformité.